Vocalités vivantes / Living Vocalities (2018) | BANDE ANNONCE – TRAILER

VOCALITÉS VIVANTES | LIVING VOCALITIES Un fil de / A film by David B.Ricard, Documentaire / Documentary, Canada, 2018, 86min. Trailer – Original french version with english subs Distribution : SPIRA — SYNOPSIS — Alors qu’il filme sa terre natale,…

0
(0)

VOCALITÉS VIVANTES | LIVING VOCALITIES

Un fil de / A film by David B.Ricard, Documentaire / Documentary, Canada, 2018, 86min.
Trailer – Original french version with english subs
Distribution : SPIRA

— SYNOPSIS —
Alors qu’il filme sa terre natale, David B. Ricard se voit confier le mandat de documenter le processus de création d’un spectacle de poésie et de musique à travers la francophonie canadienne. Ce projet lui donne l’opportunité de questionner le rapport à l’enracinement (terre, langue), à l’adaptation (poésie, territoire) et au processus de relation avec l’autre (équipe, sujet). Dans cet essai documentaire le réalisateur remet en question son regard de documentariste québécois. Il y explore ses thèmes en s’inspirant formellement du poème Le Vivant de Carl Lacharité, moteur du projet.

While filming his native land, David B. Ricard is entrusted with the task of documenting the creating process of a show of poetry and music across the Canadian Francophonie. This project gives him the opportunity to question the relationship to rooting (land, language), adaptation (poetry, territory) and the process of relationship with the other (team, subject). In this documentary essay, the filmmaker questions his own point of view as a Quebec documentarist. He explores these themes formally inspired by the poem Le Vivant by Carl Lacharité, driving force of the project.

— FESTIVALS —
– 2018 –
Festival de Cinéma de la Ville de Québec, Canada
– 2019 –
FIFA – Festival International du Film d’Art, Canada

— ÉQUIPE / CREW —
Scénario / Screenplay : David B. Ricard
Direction de la photographie / Cinematographer : Claudia Kedney-Bolduc, Simon Dumas, Julie Pelletier & David B. Ricard
Montage / Editor : Jean-Philippe Gagnon
Son / Sound : Arianne Lehoux & Érick d’Orion
Conception et mixage sonore / Sound design and Sound mix : Julien Éclancher
Musique / Music : Érick d’Orion
Interprètes / Cast : David B. Ricard, Érick d’Orion, Simon Dumas, Jean-Yves Fréchette, Claudia Kedney-Bolduc, Ariane Lehoux, Carl Lacharité

— BIO —
David B. Ricard (Bic, 1984) grandit à Charlesbourg et survit à l’adolescence par le biais du cinéma. Après ses études qui le mènent à Montréal (cinéma, philosophie, photographie), il réalise une poignée de courts-métrages indépendants de fiction (Le cul des autres, Mauvaise). Il y traite surtout de l’intimité et se questionne sur le médium et la représentation de soi. Il comble des postes de techniciens vacants sur des tournage et apprends ainsi les rouages techniques du médium. En 2013, il est engagé sur des projets documentaires Web (Webgéol, Apocalypse 10 Destins) qui le rapproche des considérations documentaires et du travail d’archive.

De retour à Québec, il travaille d’un côté sur son premier essai documentaire (Surfer sur la grâce) par lequel il découvre sa démarche de création privilégiée. Il y définit le rôle de son cinéma : permettre l’apprentissage de soi par le visionnement de l’enregistrement du passé. Il y instaure aussi une technique de dialogue qui remplace celle de l’entrevue traditionnelle en se posant à la caméra avec ses sujets. De l’autre côté, il se met à collaborer au théâtre avec la compagnie Les Songes turbulents et le metteur en scène Florent Siaud (Quartett, 4.48 Psychose, Les enivrés). Il y trouve une source d’exploration du médium, ce qui le pousse à développer le goût de la vidéo pour la scène, comme le V-Jing, et la performance. Il participe à La Fabrique des impossibles avec Millimetrik au Cercle et crée le spectacle Le Kodak de mon arrière-grand-père, projets qui mêlent la performance musicale aux projections 8mm et vidéo (mise en scène de Valery Drapeau). Son deuxième essai documentaire Vocalités vivantes traite d’un poème traduit par les différentes communautés francophones du Canada. Il est en préparation pour un troisième long métrage (David contre Goliath) qui traite de l’échec et de la peur.

Back in Quebec City, he directed his first documentary essay (Surfer sur la grâce). This film guided him to discover his own creation process. He found the purpose of his cinema: to allow self-learning by viewing the recording of the past and to gain access to other people by the use of dialogue. David also collaborated with Les Songes turbulents and the theatre director Florent Siaud (Quartett, 4.48 Psychose, Les Enivrés). He found there a new way of exploration for the medium, which pushed him to develop the live aspect of cinema. Live experimentation and improvisation are now main parts of his personal projects. With these parameters in mind he created the show The Kodak of my great-grandfather, a documentary-theatre project mixing family storytelling, musical performance, and 8mm projections (directed by Valery Drapeau).

____________
FR : www.spira.quebec/film/386-vocalites-vivantes.html
ENG : www.spira.quebec/en/film/387-living-vocalities.html

SPIRA — Sébastien Merckling / distribution@spira.quebec / 418-523-1275

0 / 5. 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *