Il y aura la jeunesse d’aimer Aragon/Triolet Didier Bezace et Ariane Ascaride

IL Y AURA LA JEUNESSE D’AIMER DE LOUIS ARAGON ET ELSA TRIOLET Ariane Ascaride et Didier Bezace Choix des textes et des musiques – Bernard Vasseur Montage des textes et mise en scène – Didier Bezace assisté de Dyssia Loubatière…

Il y aura la jeunesse d'aimer Aragon/Triolet Didier Bezace et Ariane Ascaride

Source

IL Y AURA LA JEUNESSE D’AIMER
DE LOUIS ARAGON ET ELSA TRIOLET
Ariane Ascaride et Didier Bezace
Choix des textes et des musiques – Bernard Vasseur
Montage des textes et mise en scène – Didier Bezace assisté de
Dyssia Loubatière
Lumière – Léo Thévenon
Réalisation de la bande son et du visuel – Dyssia Loubatière
Direction de production et administration – Karinne Méraud
Le spectacle sera repris au Lucernaire
du 16 octobre au 24 novembre 2019 à 19h.
Avec le soutien de la Maison Elsa Triolet Aragon
et de L’Entêtement Amoureux – Compagnie Didier Bezace.
L’Entêtement Amoureux, Compagnie Didier Bezace est conventionnée par le
ministère de la Culture et de la Communication.

Il y aura la jeunesse d’aimer de Louis Aragon et Elsa Triolet, dans
sa dernière version, a été créé le 31 octobre 2018 au théâtre du
Lucernaire pour 30 représentations, dans une mise en scène de
Didier Bezace qui en fut aussi l’interprète aux côtés d’Ariane
Ascaride.
Après une semaine, les représentations étaient complètes jusqu’à
la dernière le 2 décembre ; nous avons dû refuser beaucoup de
monde. C’est pourquoi, en accord avec Benoit Lavigne, le
directeur du Lucernaire, nous avons décidé de reprendre le
spectacle avec la même distribution du 16 octobre au 24
novembre 2019.
Nous sommes heureux de revenir dans ce petit théâtre où le
spectacle est né et de retrouver un public aussi chaleureux qu’à
la création.
Par ailleurs, après cette reprise parisienne, le spectacle partira en
tournée nationale au cours de la saison 2019/20.
Le fil de l’amour, les contradictions du couple, la peur de se
perdre, l’irrémédiable chagrin d’une mortelle séparation sont le
tissu vivant des textes et des poèmes qu’Ariane et moi nous nous
efforçons d’adresser au coeur et à la mémoire des spectateurs.
Comme eux, nous y puisons toute la force de vivre plus grande
que l’inquiétude d’un avenir sombre, nous rions avec ces deux
grands auteurs d’un humour inattendu.
Aragon, Elsa, leur passion s’habille de mots lumière, ils nous
éclairent.
Didier Bezace le 17 février 2019

/ 5.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *